lundi 15 février 2016

Etta et Otto de Emma Hooper


Emma Hooper
Traduit de l'anglais (Canada) par Carole Hanna
Les Escales, 2015
320 pages

Résumé de l'éditeur
Dans sa ferme du fin fond du Saskatchewan, Etta, quatre-vingt-trois ans, n'a jamais vu l'océan. Un matin, elle enfile ses bottes, emporte un fusil et du chocolat, et entame les trois mille deux cent trente-deux kilomètres qui la séparent de la mer.
« J'essaierai de ne pas oublier de renter. » C'est le mot qu'elle laisse à Otto, son mari. Lui a déjà vu l'océan, il l'a même traversé des années plus tôt, pour prendre part à une guerre lointaine. Il comprend la décision de sa femme mais, maintenant qu'elle n'est plus là, il ne sait plus comment vivre.
Russell, l'ami d'enfance d'Otto, a passé sa vie à aimer Etta de loin. Il ne peut se résoudre à la laisser seule et part à sa suite. Et qui sait, peut-être pourra-t-il chasser le caribou en chemin.

Bercé par le rythme des vagues, Etta et Otto (et Russell et James) vogue du souvenir à l'oubli. Un roman lumineux sur la mémoire, l'amour et la poésie des mots.

Mon avis 

Etta et Otto sont mariés depuis plusieurs décennies. Mais, un jour Etta, alors âgée de 83 ans, se lève et part sans bruit afin d’aller voir la mer qu’elle n’a jamais vu. Elle laisse un message à Otto lui disant qu’elle essaiera de penser à revenir. Etta part à pied. Elle a 3232 km à faire pour rejoindre Halifax sur la côte est.
Dans un premier temps, Otto ne réagit pas et accepte la situation. Il tente de surnager seul. C’en est d’ailleurs très touchant. Il cache le départ de sa femme à son entourage. Son entourage étant composé principalement de Russell son ami d’enfance qui habite la ferme voisine à quelques kilomètres de là. Russell qui passe ses journées à regarder l’horizon dans le but de voir un cerf au loin. Mais Russell a toujours été amoureux d’Etta. Alors, quand Otto lui annonce le départ de celle-ci, quelques semaines plus tard, Russell prend sa voiture et essaye de la rattraper.
Quant à Etta elle poursuit sa marche «folle » vers la mer en compagnie d’un compagnon plutôt inattendu : un coyote qu’elle, nomme James. Ils auront ensemble de très nombreuses conversations. Chacun adoptant l’autre.
Mais tout va changer le jour où Etta va être photographiée par une journaliste qui va faire un article sur son périple. Etta va devenir célèbre dans tout le pays. Et cela va arriver aux oreilles d’Otto qui va avoir une réaction surprenante.
Je ne vous en dirais pas plus… A vous de le découvrir en lisant ce roman particulièrement tendre et touchant.
La structure du roman est particulière. Non seulement, l’auteur alterne le présent et le passé, mais surtout le récit concerne Etta et Otto lorsque ceux-ci sont loin l’un de l’autre. Le roman parle de leur vie chacun de leur côté de nos jours à partir du moment où Etta est partie pour voir la mer. Les chapitres sur leurs passés se déroulent avant leur vie commune. Nous ne savons rien des quelques dizaines d’années de leur vie ensemble.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire